HEC Montréal

Date : 2 mai 2015
Lieu : Salle Société canadienne des postes, HEC Montréal

Suite à la crise financière, les cadres de réglementation et de surveillance ont été fondamentalement revus. Cependant, il n’existe aucune certitude que les changements sauront livrer le résultat attendu, soit un secteur bancaire mondial résilient et durable qui contribue à l’économie réelle et à la société.

En collaboration avec le Département d’affaires internationales, ce séminaire aborde les impacts potentiels des modèles de diversité institutionnelle et d’affaires dans le secteur bancaire sur la stabilité systémique, la reprise économique et la croissance.

Une vidéo (en anglais) a été produite en marge du séminaire. Les professeurs Ayadi, Ferri et Schmidt ont répondu aux questions suivantes : Comment la régulation unique impacte les banques mutualistes (stakeholder value banks) telles que les banques coopératives et comment les législateurs et régulateurs pourraient mieux la concevoir pour correspondre à la diversité des modèles bancaires? Les banques coopératives se sont-elles mieux comportées pendant la crise et, dans l’affirmative, dans quel sens?

Programme
Compte-rendu (en anglais)