Qui peut postuler au programme des visiteurs du CIRFC ?

Le Centre international de recherche sur la finance coopérative (CIRFC) de HEC Montréal accueille annuellement des chercheurs désireux de mener des mandats de recherche académique et politique et dont les intérêts sont reliés au programme de recherche du CIRFC.

Le programme est destiné aux chercheurs qui en sont à différents stades de leur carrière, que ce soit des doctorants, des stagiaires postdoctoraux, des candidats au doctorat ou bien des chercheurs reconnus.

Visiteurs seniors
Les visiteurs seniors sont des chercheurs expérimentés de réputation mondiale, qui sont accueillis par le CIRFC afin d’échanger et d’interagir avec des chercheurs du CIRFC et de HEC Montréal. Pendant leur visite, ils donnent un séminaire de recherche ou une conférence publique et discutent ou interagissent avec les étudiants et les membres du corps professoral intéressés sur des sujets de recherche communs.

Visiteurs juniors
Les visiteurs juniors sont des candidats au doctorat, des chercheurs postdoctoraux ou de jeunes professeurs qui visent l’excellence en recherche dans le domaine d’étude choisi et qui souhaitent passer du temps à Montréal pour travailler sur un projet de recherche. Les visiteurs juniors sont admis selon un processus de sélection. La durée du séjour s’étend d’un à six mois et les visiteurs doivent être pourvus d’un financement indépendant.

Pendant leur séjour, les visiteurs juniors travailleront en étroite collaboration avec les professeurs et le personnel de recherche du CIRFC. Ils seront appelés à soumettre un plan de leur travail au comité scientifique du CIRFC pour examen, à publier un document de travail avec le CIRFC et à rédiger un rapport de leur visite dans le mois suivant leur départ.

Les visiteurs juniors peuvent également être invités à contribuer à des fonctions liées à la recherche (par exemple au Portail des coopératives, en matière d’organisation de conférences, séminaires, etc.).

Avantages du programme des visiteurs du CIRFC

Le programme des visiteurs offre plusieurs avantages aux chercheurs :

  • Accès aux ressources de la bibliothèque de HEC Montréal, aux bases de données du CIRFC et au Portail des coopératives;
  • Accès à des événements organisés par le CIRFC et HEC Montréal : conférences, tables rondes, etc.;
  • Travailler conjointement sur des projets de recherche avec l’équipe du CIRFC;
  • Possibilité de publier un document de travail avec le CIRFC;
  • Possibilité de présenter des travaux de recherche personnels dans le cadre d’un séminaire.

Processus d’admission

Les candidats doivent envoyer par courriel à Marie-Josée Lapointe les renseignements suivants au format PDF :

  • Le formulaire de demande dûment rempli ;
  • Une lettre de motivation indiquant les raisons de la demande et les dates souhaitées de séjour;
  • Un curriculum vitae et, si possible, une liste de publications;
  • Un bref résumé accompagné d’un plan de projet de recherche;
  • Une lettre de soutien de l’institution (ou du superviseur) du candidat.

La décision finale concernant les visites sera prise par la directrice du CIRFC.
La date limite pour postuler est le 30 juin.

Témoignages de visiteurs

Découvrez ce que les visiteurs pensent du programme.

Sujet: Gouvernance et systèmes de contrôle de gestion dans les méta-organisations hybrides – Le cas des banques coopératives françaises

Thèmes de recherche :
• Organisationnelle
• Gouvernance des systèmes d’information bancaire
• Développement des stratégies d’alliance
• Management de l’innovation organisationnelle

Thuy Seran

Séjour : 31 mai au 16 juin 2016

« Le Centre international de recherche sur la finance coopérative est une référence incontournable pour les chercheurs en finance coopérative du fait de ses publications de qualité et de son équipe de chercheurs expérimentés dans ce domaine.

La recherche autour des banques coopératives constitue depuis 2009 mon principal centre d’intérêt. En tant que praticienne passée du monde de l’entreprise à celui de la recherche, je m’intéresse plus particulièrement au lien entre l’étude sur le terrain et la théorie. Les échanges quotidiens autour de différentes thématiques de recherche sur les banques coopératives avec Eric, Ibtihel, Marie-Josée, Michel, Nabila et Walid, ont été particulièrement enrichissants.

Soucieux de la complexité organisationnelle et bien ancré dans la réalité de la situation de management, le Professeur Benoît Tremblay m’a généreusement partagé ses connaissances approfondies sur les banques françaises, européennes et nord-américaines.

Clélia, Fannie, Harol, Jorge, Marc, avec leur accueil chaleureux, ont rendu particulièrement agréable mon séjour de trois semaines au sein du CIRFC.

Avec passion et une forte volonté d’avancer dans la recherche, Prof. Rym Ayadi m’a transmis une multitude d’idées neuves, d’angles de vues inédits et d’inspiration.

La fin de ce séjour constitue pour moi un nouveau point de départ, il m’a permis de développer de nouveaux projets de recherche en élargissant le terrain au niveau européen et nord-américain d’une part et en combinant mes recherches qualitatives avec des recherches quantitatives du CIRFC d’autre part. »

Sujet: Impact de la structure de propriété sur les stratégies de marché et les performances financières

Thèmes de recherche :
• Secteur des institutions financières aux États-Unis
• Secteur viticole
• PME françaises

Informations supplémentaires :
Direction : Philippe Autier et Patrick Sentis
Laboratoire de recherche : Montpellier Recherche en Management
Financement : LabEx entreprendre, axe gouvernance, stratégie de marché et performance durable

Sandra Challita propriety structure and finance

Séjour : 4 mai au 5 juin 2015

« On m’a parlé du programme des visiteurs du CIRFC lors d’un événement organisé à Bruxelles dans le cadre de l’Année internationale des coopératives. J’ai ensuite profité de ma venue à Québec à l’automne 2014 pour le Sommet international des coopératives pour prendre contact en personne avec l’équipe du CIRFC avec qui j’échangeais depuis quelques temps. Mon séjour à Montréal a alors pris forme et mes directeurs de thèse m’y ont fortement encouragée.

Je souhaitais avoir accès aux bases de données du CIRFC puisque je m’intéresse, dans le cadre de ma thèse, aux institutions mutualistes que sont les coopératives en les comparant aux institutions classiques. De plus, j’avais envie d’une immersion complète au CIRFC me permettant de discuter avec les membres de l’équipe de recherche qui travaillent sur des thématiques de recherche proches des miennes. Tous les membres de l’équipe ont d’ailleurs été accessibles pour répondre à mes questions. Le séjour m’a permis de voir ce qui se passe au CIRFC, d’assister à un séminaire donné par les professeurs Ayadi, Ferri et Schmidt en plus de me permettre d’échanger avec madame Ayadi et des membres du comité scientifique du CIRFC. Cet ensemble d’opportunités m’a permis de fixer mes idées. Je souhaite continuer à entretenir la belle relation développée avec l’équipe… peut-être même par un second séjour à HEC Montréal! »

Sujet: Social-Business et Financial-Business dans les institutions de microfinance : une étude comparée des modèles des pays de l’Afrique de l’ouest : le cas de l’UEMOA

Thèmes de recherche :
• Microfinance
• Développement financier

Ndiouma Ndour African microfinance

Séjour: 13 octobre au 24 novembre 2014

« J’ai découvert l’existence de l’Observatoire international des coopératives (nouvellement intitulé Portail des Coopératives, ndlr) et du programme des visiteurs du CIRFC qui lui est associé lors de recherches sur Internet. La notoriété du Portail des coopératives et l’expérience du Canada en termes de pratique de microfinancement avec le Mouvement Desjardins faisaient de HEC Montréal la cible idéale pour mener des recherches dans ce domaine. Le programme des visiteurs me permettait de découvrir d’autres approches théoriques et modèles empiriques dans la recherche en microfinance et développement financier.

Au cours de mon séjour, j’ai procédé à des activités de documentation qui m’ont amenées à renforcer mes connaissances en termes de pratique de microcrédit dans les pays d’Asie et d’Amérique et de procéder à une analyse comparée avec les pratiques de microfinance africaines. J’ai également pu obtenir de la formation sur les progiciels d’analyse économétriques R et SAS en plus de consolider mes acquis sur le plan empirique en termes d’analyse de données et d’analyse économétrique.

L’accessibilité des bases de données du Portail des coopératives, la disponibilité de l’équipe et le pragmatisme dans le cadre du travail sont des atouts forts du programme des visiteurs. Mon séjour a ouvert des perspectives de collaboration entre nos universités pour l’entrepreneuriat et la microfinance en Afrique de l’Ouest. Je souhaite d’ailleurs remercier toute l’équipe et plus particulièrement le professeur Tremblay. »